Publié le Laisser un commentaire

Ça sent la fin de saison

Il y a quelques semaines déjà, nous avons récolté sur les lavandes et très franchement par ici malgré cette sécheresse record le résultat est plutôt correct 🤞 même si la présence de miellat et de nectar de ronces m’obligent à trier tous les cadres à la miellerie. Mes premières pensées sont pour tous les collègues qui n’ont pas cette chance et qui vivent cette saison une situation particulièrement difficile 🙏

Les ruches sont toujours sur place dans le Luberon et bénéficient de jolies entrées de pollen avec le calament, la sarriette, les asperges sauvages et autres petites plantes de garrigue ultra résistantes en fleurs. En revanche certains végétaux comme le thym par endroit est grillé à point que je n’avais jamais constaté auparavant. Nous verrons bien les conséquences de cela au printemps 🤔

La ponte repart bien tout comme en plaine ou les colonies ce sont tenues tranquilles sur un petit cadre de couvain le temps que les conditions soient un peu plus favorables 😌

Les reines 👑 qui avaient besoin d’êtres remplacées l’on été en même temps qu’à été posé le traitement contre le varroa. Les reines de chez Ivan Bjorholm Nielsen🇩🇰 et de chez Mesut Erkol🇹🇷 sont arrivées en pleine forme et pondent parfaitement dans leurs nouvelles colonies ☺️

L’heure est venue de faire une des dernières visites sur les essaims. Les colonies qui auront besoin d’être supplémentées en nourriture verrons leur reine changée sans ménagement. Les autres auront gagnées ma sympathie 😃

Je vous mets quelques photos pèle mêle et je retourne à la miellerie. Ceux qui me connaissent un peu savent que ce n’est pas la partie que je préfère et de loin 😅

Bonne chance également pour la chasse au frelons ici la pression n’est pas absolument phénoménale mais il y en a de partout 🤗

À plus tard 🙏

Mathieu

Publié le Laisser un commentaire

Évaluations caniculaires

Avec ce manque de flotte estival c’est vraiment la “dèche totale” pour les abeilles 🐪🌵. (D’autant que c’est consécutif avec un manque de pluie printanier et hivernal 🤔) C’est bien là l’intérêt pour l’apiculteur de passer ses journées sous un soleil de plomb dans cette nature grillée pour savoir qu’elle lignée s’en sort, laquelle s’en sort bien et peut-être trouver la pépite pour laquelle “ça passe crème” 😁

Très franchement habituellement sur 10 reines inséminée ou fécondées sur l’île que je me procure chaque saison. Je n’en ai en général qu’une qui me convient et bien souvent aucune ne trouve grâce à mes yeux 🤓

Cette année c’est différent. Deux lignées se détachent franchement du lot dans ce désert de fou 😍

Il s’agit là B32(CL) de mon ami Christophe Lemaire🇧🇪Et de la IN205 de Ivan Bjorholm Nielsen🇩🇰

J’ai hâte de voir les filles à l’œuvre en production la saison prochaine mais je ne me fait pas de bile 👍

Je dois également faire un retour sur l’excellent travail de mon ami Anthony Chicheil alias Apicoltura Aurora🇮🇹 . Les filles de sa B71(CL) que j’ai conservé font un très bon travail sur les lavandes malgré la sécheresse 😃. Dommage que la mère est été changée par la colonie en fin de saison dernière 😥

La descendance de la mère 2018 KB384x KB355 de chez Keld Brandstrup🇩🇰 continue de donner satisfaction. Espérons que les collègues à qui j’ai envoyé des reines l’année passée arrivent à faire des croisements intéressants avec ces mâles 🤞

J’ai conservé également la KB374xKB555 et la KB190xKB618 qui méritent apparemment d’être regardées de plus prêt 🔍

De l’autre côté de la Durance, maintenant que les tournesols semence de mes amis Didier Ferreint et Sabine Martinelli FerreintAsperges Vertes de Mallemort ont commencé à fleurir. Je peux faire une petite pose sur tout ça avant la récolte 🥵 et la réception de nouvelles lignées 🤗

Vraiment hâte que nous fassions nos propres insem Philippe Cassar😉

À bientôt 🙏

Mathieu

Publié le Laisser un commentaire

On court encore

Ces dernières semaines ont vraiment été denses et la chaleur excessive m’a contraint à cesser l’élevage de reines un peu plus tôt que prévu 🫤

Dans la foulée, avec mon pote Philippe Cassar nous sommes allés du coté de la Rochelle pour suivre la formation insémination artificielle chez Apinov

Même si les banques à mâles avaient souffert de la chaleur. Le formateur à été véritablement excellent et nous avons fait de belles rencontres. Notamment celle de l’excellent Gianni Barbara Lupinetti

Vous pouvez visionner une jolie vidéo sur le sujet via la chaîne youtube de Philippe, il faut évidemment que je fasse l’andouille
Il a vraiment fière allure le vieux port de la Rochelle

De retour, pas de répit. Il a fallu nettoyer la miellerie, récolter et transhumer sur les lavandes. Heureusement, j’ai pu compter sur Antoine Moeglen , Arnaud Brun et Fabrice Finelli . Avec eux, ça roule tout seul 💪

Voilà un petit rucher de production installé un peu plus haut en altitude. Il y fait plus frais mais toujours aussi sec 😬. Les filles s’activent, sans pluie il ne faut pas rêver. Nous verrons bien 😅

En plaine, les essaims de l’année se font jolis, certains sont déjà partis chez leurs nouveaux propriétaires. J’espère qu’ils auront l’attention qu’ils méritent ☺️

Je vous mets les photos un peu pèle mêle 🤗

À bientôt 🙏

Mathieu

P.S : Une nouvelle identité visuelle est en préparation avec le concours de l’excellente Oona Seguin😉

Publié le Laisser un commentaire

Pluie où est tu ?

Notre Provence en ce moment est une gigantesque plancha 😅. Il n’y à pas eu de véritable pluie depuis bien longtemps et le déficit global en eau est absolument énorme. A l’exception des zones irriguées et de points particuliers ou quelques maigres sources daignent encore couler, la nature est absolument grillée 😐

Dans peu de temps, nous irons déplacer nos ruches sur les lavandes mais très franchement, à moins de quelques orages inopinés, la fête risque fort d’être troublée 🤞

En attendant le retour des clients sur les essaims hivernés est très sympas. Dans les départements plus au nord, l’acacia a bien donné et leurs hausses se sont bien remplies, ça fait plaisir. Je leur souhaite le même résultat sur les tilleuls, châtaigniers etc… 😃

Ici les hausses sont jolies également, je ne me presse pas trop pour récolter tant le travail d’évaluation et l’élevage prennent tout mon temps 🙂 . Qui plus est, cette situation de “dèche” pour les abeilles est idéale pour le travail de sélection , autant en profiter ☺️

En plaine, après une dizaine de jours de trou de miellée la ronce fleuri enfin pour de bon et le miellat continue de couler en garrigue 🤗

À bientôt 🙏

Mathieu

Publié le Laisser un commentaire

Trier ou ne pas trier ?

Colonie d'abeilles réduite sur 8 cadres

Telle est la question.

La miellée de lierre touche à sa fin et il est temps de faire de point. Qui pèse, qui pèse moins, qui ne pèse pas grand chose et pourquoi ? 🧐

Ci et là je lis des interrogations légitimes sur l’efficacité des traitements anti-varroa qu’ils soient bio ou pas. De temps en temps je lis également des choses très pertinentes sur les modes d’application, périodes, durées, méthodes. Dans notre beau pays 🇨🇵, rarement, très rarement pour ne pas dire jamais, il nous est donné à lire des sujets traitant de ce point sur l’axe de la génétique 🤔

Et pourtant !

Sans parler exagérément de génétique vsh, à mon échelle, je fais comme beaucoup d’autres. Quelque chose qui nous semble relever du bon sens. Dans les critères de sélection, nous trions parmi les nombreuses souches à notre disposition, celles qui présentent un taux de varroa naturellement faible.

Bien entendu ce critère est également primordial concernant les ruche à mâles.

Ainsi arrivé à une période comme celle celle-ci, ça roule 🙂. Les caisses débordent d’abeilles et de provisions, c’est le bonheur 😉

Bons préparatifs d’hivernage à tous 🙏

Mathieu

P.S : Merci à mon ami Didier Ferreint pour ces délicieux navets, nous allons les préparer crus avec peu d’Harissa et d’huile d’olive après les avoir mis au sel 😋

Publié le Laisser un commentaire

Génétique quand tu nous tiens

Reine fécondée Buckfast 2019

Pour changer un peu, entre deux séances d’extraction, me voici ces jours-ci de retour au rucher sous un soleil de plomb🥵

Au programme, évaluation sans concession des différentes lignées. Remplacement de reines au besoin 🧐 et présélection des futures ruches à mâles parmi les meilleures reines 2019 et 2020. Je profite également de cette première semaine de septembre pour faire encore de nouveaux essaims 🙂

Dans le même temps je reçois des F0 👑. Quelques nouvelles Keld Brandstrup🇩🇰 à tester. Je reçois surtout deux reines de compétition de mon ami Christophe Lemaire🇧🇪 qui m’a fait la joie de m’offrir ces merveilles 🤩

B031(CL)=.20- B9(CL) mrk M102(MKN)
B32(CL)=.21- B781(CL) ins B723(JPD)1dr

J’ai hâte de voir ce que ça donne ici en Provence. Je suis comme un gosse, impatient que la saison 2022 soit là pour que je puisse faire des filles avec 😁

Merci encore 😘

En attendant, le travail à la miellerie est vraiment costaud, il faudra que je passe un de ces jours par la case ostéo 😅

Les dernières expéditions de reines fécondées sont prévues pour début de semaine prochaine. Les suivantes ce sera en août 2022, je suis à sec ☺️

Les réservations d’essaims hivernés vont bon train et la refonte du site internet avance bien.

Affaire à suivre 🙂

Mathieu

Publié le Laisser un commentaire

Un peu de repos

Il paraît que c’est plus cool en ce moment 😅

Et bien pas encore vraiment 😁. Pour les ruchers qui ne sont pas en production de miel, il est temps de s’occuper de varroa destructor 🦠

Ainsi depuis un peu plus d’une semaine déjà, j’ai commencé à faire le tour des colonies concernées. À cette occasion, j’en profite pour voir qu’elle reine aurait besoin d’être remplacée, pour évaluer la capacité des nouvelles lignées à amasser la nourriture. J’en profite également pour faire quelques comptages et vérifier la vigueur et le volume du couvain.

Il me faut dire un grand merci à mon ami Anthony Chicheil alias Apicoltura Aurora🇮🇹 et sont excellent travail qui m’a offert l’année passée deux reines inseminées dont une avec une magnifique descendance qui se débrouille parfaitement dans notre semi-desert provençal 👍. Celle là, si elle veut bien, pour le moment, je la garde dans le gen-pool 🙂

Les souches et les éleveuses transformées en essaims ont été re-descendues en plaine. Il me reste un voyage d’essaims à récupérer sur le tournesol 🌻, trois ruchers à visiter, quelques reines à changer et je pourrais enfin prendre quelques jours de repos avant la récolte du miel de lavandes 😋

Pour aujourd’hui c’est relâche. Au programme, nettoyage, grattage, rangement de matériel, et fonte de cire 😆

A plus tard 🙂

Mathieu

Publié le Laisser un commentaire

Empilage de hausses

On double, on triple on quadruple waouuu 😁

Nous devions passer hier soir, mais le bel orage qui menaçait nous en avait dissuadé pour finalement un petit 10mm de précipitations 😅

Les épis les plus avancés sont à mi-floraison tandis que la plupart sont à peine à un tiers 🙂. Les températures qui arrivent s’annoncent très élevées sans pour autant atteindre des extrêmes. Avec la belle rosée présente chaque matin, la miellée devrait se maintenir encore un moment 🤞

Un grand merci à mon cousin Arnaud Brun pour le super coup de main et le casse dalle 🥖🍖🍷😋

On repasse de nouveau dans une petite semaine ☺️

Je profite de cette petite publication emplie de légèreté pour adresser à nos amis Belges 🇧🇪 très durement frappés par les intempéries nos plus sincères et douces pensées.

Courage à vous les amis 🙏

Mathieu

Publié le Laisser un commentaire

Belles entrées de nectar en plaine

Il ne fait pas pousser que de magnifiques fruits et légumes l’ami Florent Fourniller🚜, il fait aussi pousser les abeilles 😅

Grâce à ses cultures de curcubitacés (melons 🍈, courges, courgettes pastèques 🍉 etc), mais aussi ses prés et haies vives, les colonies se portent à merveille et font de très très belles réserves 👍

À tel point que malgré la chaleur accablante les ruches à mâles continuent de faire le job 🙂Je m’étais pourtant décidé à arrêter d’élever des reines 👑 pour cette saison. Mais quand je vois encore les cadres à mâles ainsi re-pondus. Je n’exclue pas de refaire quelques séries avec la nouvelle génétique qui doit arriver très prochainement 🇩🇰😁

À ce sujet, les deux reines f0 qui ont été massivement multipliées cette saison sont ici depuis 2018 et semblent tellement infatigables pour le moment que je les sens encore d’attaque pour être présentes la saison prochaine🤞

Aucune des reines inseminées ou fécondées sur île que je me suis procuré en 2019 n’a trouvé grâce à mon cœur et par conséquent elles n’ont pas été conservées tout comme leur descendance. Sur la dizaine de f0 de 2020 une d’entre elles semble particulièrement prometteuse 👌

Demain à l’aube, j’irais par principe et aussi pour le plaisir j’avoue 😇 faire un tour pour visiter rapidement les ruches posées la semaine passée sur les lavandes.

À bientôt 🙏

Mathieu

Publié le Laisser un commentaire

Les essaims sont en pleine forme

Mathieu Ripert sans voile avec un cadre d'abeilles

Depuis quelques jours les abeilles travaillent sur les fleurs de ronces, celles de melons 🍈 et c’est l’explosion 💪

Nous venons d’en profiter pour leur prélever du couvain et des abeilles en créant encore de nouvelles colonies 😅. Les ruches à mâles assurent le job alors ont enchaîne. Je poursuis l’élevage de reines 👑 pour quelques semaines encore 😊

Ce samedi, j’ai eu le plaisir d’être en compagnie de mon ami Antoine Moeglen qui est l’auteur des photos de cette publication 📷. Grâce à lui, nous avons peuplé encore pas mal de bi-ruchettes pour faire des filles en vue d’échanges de génétique avec les copains 🇪🇺🇧🇪🇨🇵🇮🇹

La chaleur est en journée absolument accablante ☀️. Ducoup on s’adapte. On travaille tôt, on travaille tard, mais on ne lâche pas 😀

Bientôt la transhumance sur les lavandes du Luberon. Pour çà, rien ne sert de se presser. Mieux vaut arriver en tout début de floraison sans pour autant que les épis soient encore fermés…

À très vite 🙂

Mathieu