Publié le Laisser un commentaire

Belles entrées de nectar en plaine

Il ne fait pas pousser que de magnifiques fruits et légumes l’ami Florent Fourniller🚜, il fait aussi pousser les abeilles 😅

Grâce à ses cultures de curcubitacés (melons 🍈, courges, courgettes pastèques 🍉 etc), mais aussi ses prés et haies vives, les colonies se portent à merveille et font de très très belles réserves 👍

À tel point que malgré la chaleur accablante les ruches à mâles continuent de faire le job 🙂Je m’étais pourtant décidé à arrêter d’élever des reines 👑 pour cette saison. Mais quand je vois encore les cadres à mâles ainsi re-pondus. Je n’exclue pas de refaire quelques séries avec la nouvelle génétique qui doit arriver très prochainement 🇩🇰😁

À ce sujet, les deux reines f0 qui ont été massivement multipliées cette saison sont ici depuis 2018 et semblent tellement infatigables pour le moment que je les sens encore d’attaque pour être présentes la saison prochaine🤞

Aucune des reines inseminées ou fécondées sur île que je me suis procuré en 2019 n’a trouvé grâce à mon cœur et par conséquent elles n’ont pas été conservées tout comme leur descendance. Sur la dizaine de f0 de 2020 une d’entre elles semble particulièrement prometteuse 👌

Demain à l’aube, j’irais par principe et aussi pour le plaisir j’avoue 😇 faire un tour pour visiter rapidement les ruches posées la semaine passée sur les lavandes.

À bientôt 🙏

Mathieu

Publié le Laisser un commentaire

Week-end de transhumances

Ces trois dernières nuits ont été courtes 😪

Jeudi et vendredi les plus belles ruches de production ont été déplacées sur les lavandes du Luberon.

Cette nuit pour se reposer 😁, j’ai porté un petit voyage d’essaims sur les tournesols au bord du Rhône 💦. À ce sujet il faut que je remercie mon cousin Arnaud Brun pour le tuyau 😘.

Cette petite balade m’a permis d’observer des cicadelles en bon nombre dans le secteur, espérons pour les filles 🐝 qu’elles profiterons aussi de cette ressource que nous appelons “miel de metcalfa” 😋

Mes amis Antoine Moeglen et Fabrice Finelli était de la partie pour m’aider et fort heureusement. Sans eux ça aurait été une vraie galère 💪. Comme je n’ai pas trop eu le temps de récolter avant, les caisses ont été montées avec une voir deux hausses et ça pèse un max 😅

La floraison des lavandes est un peu en retrard cette année, sans doute es-ce lié au sévère coup de froid du printemps. En tout cas ici aucune lavande n’est malade ou n’a périclité après la canicule d’août dernier 🙏. Les épis sont jolis, les ruches aussi, il manque un peu de pluie 🤞

A ce stade, compte tenu des différents niveau d’exposition des parcelles, la miellée devrait véritablement démarrer fin de semaine prochaine 🙂

Mathieu

P.S : Merci encore à Antoine pour les photos 👍🙂

Publié le Laisser un commentaire

Au bout de la récolte

Chargement de la récole sur le camion

Aujourd’hui nous avons commencé à récolter le dernier rucher sur les lavandes. Ça pèse lourd et on aime ça 😅.

la récolte seras terminée ce soir Demain, je devrais repasser si la ponte est bloquée pour distribuer une sublimation d’acide oxalique et faire descendre la pression varroa.

Merci aux copains pour le coup de main 🙂.

Publié le Laisser un commentaire

Mise en pots du miel de Lavandes

La mise en pots du miel de lavandes a commencé.

Je vous demande de patienter encore quelques jours. J’ai encore du miel de fleur d’été à récolter, les ruches qui sont toujours sur la lavande à visiter, les reines des essaims de l’année à évaluer, des reines à changer, des essaims à transférer, L’atelier à ranger… Avec la chaleur, je travaille le matin sur les ruchers, je passe les après midi à la miellerie ou en famille Mon planning est encore assez chargé.

Promis juré, Je ferais les premières livraisons dès cette fin semaine. Je remercie toutes celles et ceux qui se sont mobilisés pour me proposer des palettes ou des plans extraordinaires pour que je puisse en récupérer. Le premier gros chargement est pour demain après midi.

En attendant vous pouvez déjà commercer à le commander 🙂

Merci, merci merci

Bises interdites 😷

Publié le Laisser un commentaire

Extraction miel de Lavandes

Les premières hausses de miel de lavandes passent dans l’extracteur 🤩 et la mise en pots débutera dans une dizaine de jours environ.

Plus haut, les lavandes sont encore bien belles. Certains champs ont commencé à fleurir il y a peu de temps et la miellée se poursuit gentillement. Il y aurait bien besoin d’un peu d’eau pour parfaire les choses. Le soleil lui cogne fort, pour la pluie, j’ai le sentiment qu’il faudra attendre l’automne.

Ici nous récolterons à la fin du mois, viendra dans la foulée le moment de s’occuper de Varroa Destructor pour conserver les colonies en pleine santé et les préparer à l’hiver.

Aujourd’hui, j’ai eu la visite de mon ami Antoine Moeglen que je n’avais pas croisé de puis un moment. Du-coup vous avez quelques magnifiques photos qu’il a pris à la miellerie et sur un des ruchers.

Si vous voulez voir d’autres de ses clichés, n’hésitez pas à lui rendre visite sur sa page Instagram.

https://www.instagram.com/instantmiel?r=nametag

A bientôt 🙂.

Mathieu.

Publié le Laisser un commentaire

Voilà les fleurs de lierre

Depuis quelques jours les abeilles s’activent sur les fleurs de lierre. La petite pluie de la semaine passée n’y à pas changé grand chose. Ici beaucoup ont la chance d’avoir les racines qui baignent dans les ruisseaux. Les inules visqueuses sont à la traîne, leurs boutons ne demandent qu’à s’ouvrir et la pluie annoncée pour le week-end devrait les y aider 🙂.

Les ruches redescendues et traitées début août d’Isère et des lavandes ont pu se gaver de pollen sur les cultures maraichères, courges, courgettes, melons, butternuts et de tournesol semences. Le couvain comme les réserves sont superbes 💪.

Les essaims laissés tout l’été en plaine quand à eux ont besoin d’un petit coup de main vu le manque de nectar de l’été 😰.

Seule ombre au tableau, la présence accrue de frelons asiatiques. Pas encore vraiment problématique mais assez préoccupante pour l’avenir. Il faudra s’adapter 🤔.

Publié le Laisser un commentaire

ça alors…

Avec la chaleur et cette sécheresse sans nom qu’elles ont affronté. Mes reines caucasiennes ont vraiment décidé de me bleuffer 🙏. Les réserves sont magnifiques, le dynamisme des colonies est très beau 👍. Comment font elles ça ? 🤔

Elles se sont debrouillées de me faire du miel la où je n’aurais jamais parié qu’elles ne s’en sortent indemme. 😳 Elles font de la place pour recommencer à agrandir le nid alors que les buck jouent dans l’ensemble à un deux trois soleil si on ne les nourrit pas…

Ça ne fait qu’un an que j’essaie cet ecotype sur ma petite exploitation et je les trouvent très adaptée à ma région. A suivre 😊.

Publié le Laisser un commentaire

Dernière récolte

Le weekend dernier nous sommes allés récolter le dernier petit rucher sur les lavandes.

La météo de la semaine précédente nous en avait dissuadé et la miellée n’était pas terminée. Pour une fois qu’il pleut, ça a été le déluge pour sur le chemin du retour !

L’attente à été profitable et certaines colonies on pu finir de remplir leur deuxième hausse. Mon ami Antoine Moeglen avec qui j’ai ce rucher en partage et qui pourtant avait redémarré l’année à 0, s’est débrouillé vraiment comme un chef et à eu lui aussi la belle surprise.

Le miel est parfois un peu brun. C’est visiblement du miellat de chêne qui rentre.

Comme observé chez les collègues, le résultat global est très disparate. Certaines ruches nous on offerts jusqu’a deux hausses au carré, d’autre une ou pas pleine d’autre rien ou pas grand chose. Au vu de la saison compliquée que nous venons de traverser, la moyenne est pour nous est tout de même assez correcte. À confirmer à la miellerie.

Sur les ruches que j’ai volontairement conduit sur 8 cadres pour essayer, j’observe que je n’ai pas fait moins de miel et même souvent plus. Ce type de colonies fais gagner un temps considérable lors des visites et j’envisage de généraliser le procédé sur l’ensemble du cheptel, même si quelques fois j’ai des bâtisses après la partition.

J’ai pu finir l’extraction hier soir et la mise en pots débutera dans une dizaine de jours.

Maintenant il faut faire le tour de toutes les ruches. Changer les reines qui doivent l’être pour assurer la pleine vigueur des colonies. S’occuper du Varroa pour les ruches de production. Les essaims ont reçu leur traitement il y a déjà quelques semaines…
Nourrir les essaims qui n’ont pas profité d’une miellée pendant l’été et qui ont besoin d’un coup de pouce pour patienter jusqu’à l’automne et organiser le déploiement des nouvelles colonies dans d’autres ruchers.